Événements

Conférence : Qu'est-ce que l'islamophobie?

Conférencière : Denise Helly, professeure-chercheure à l’Institut national de recherche scientifique – Centre urbanisation, culture, société

Organisée en collaboration avec le Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIÉQ), la Faculté de foresterie, géographie et géomatique, la  Faculté des sciences sociales, le Département de sociologie ainsi que le Département de géographie

La conférence tracera un portrait du contexte sociopolitique de l’émergence de préjugés islamophobes, notamment en Europe. Partant de la réaffirmation de l’idéologie libérale après 1945, garante des droits des minorités nationales, ethniques et raciales, on peut identifier des facteurs du renforcement de l’ethnocentrisme, dont le refus du pluralisme culturel qui transforme la société majoritaire et la perte de statut de la classe moyenne et d’élites déclinantes. On peut encore identifier des raisons pour lesquelles les musulmans constituent une cible de choix de l’animosité des majorités : importance démographique en Europe; faible capacité d’organisation et de mobilisation; peur cultivée de l’islamisme politique depuis la révolution iranienne en 1979; fin du contrôle répressif des tensions internes dans les régions dépendantes de l’Union soviétique depuis en 1989, intérêt des ressources énergétiques du Moyen-Orient et rivalités au Moyen-Orient. Mais surtout selon un point de vue plus anthropologique, on peut identifier des croyances modernes que la présence de l’Islam met en cause : le schème de la rationalité, voulant que la religion en tant qu’archaïsme intellectuel ne peut subsister dans une société moderne ; le schème de la sécularisation inévitable, mis à mal par la persistance des croyances religieuses; l’idée d’une opposition nécessaire de l’État à la religion et d’une menace sur la souveraineté populaire par le pouvoir judiciaire (qui protège les minorités culturelles); enfin, la perception de l’islam et des religions en général comme foncièrement oppressifs envers les femmes.  

Entrée libre.

Date et heure
Jeudi 3 décembre 2015 à 12 h

Lieu
Université Laval : Pavillon G.-H.-Kruger - salle 2320