Nouvelles

Mot du directeur (extrait du Bulletin d'information de novembre 2015)

30 octobre 2015

À l’heure des inscriptions pour la session d’hiver 2016, les chroniques des directeurs des programmes de ce Bulletin donnent quelques indications aux étudiants facilitant leur cheminement, auxquelles s’ajoutent de brèves présentations des cours et des séminaires au choix offerts en sociologie. Pour aider les étudiants du premier cycle à identifier des cours pertinents pour la formation de sociologue qu’ils peuvent choisir dans des disciplines connexes, Charles Fleury a constitué, avec la collaboration d’autres directeurs des programmes du premier cycle, un imposant tableau répertoriant tous les cours offerts cet hiver qui seront reconnus dans l’une ou l’autre des concentrations du baccalauréat. Nous incitons les étudiants à le consulter.

La campagne de philanthropie auprès des diplômés de sociologie s’amorce ce mois-ci dans le cadre de la « Grande campagne de l’Université Laval ». Par le passé, plusieurs diplômés ont fait des dons spécialement en appui à nos activités d’enseignement et de recherche et nous leur en sommes très reconnaissants. Nous avons choisi d’inciter, dans cette campagne, l’engagement pour des dons réguliers sur plusieurs années, dans le respect des capacités de chacun. Un article dans ce Bulletin donne plus de précisions sur le projet de cette campagne initiée par Simon Langlois. Le département demeure aussi ouvert à recevoir de ses diplômés des propositions de mandats de recherche pour les équipes du Laboratoire, des occasions de stages ou d’autres idées de projets qui seraient enrichissants pour les étudiants, sans oublier les opportunités de faire connaître la sociologie et sa pertinence hors de nos cours et de nos séminaires.

Je porte à votre attention deux activités qui se tiendront prochainement, et qui valorisent les réalisations d’étudiants de notre département. Le 4 novembre, à 19 h, à l’Amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins, nous projetterons le documentaire au titre ironique L’austérité n’affecte personne, réalisé par Pierre Fraser qui soutiendra bientôt son doctorat. Son projet de sociologie visuelle s’appuie sur les résultats du rapport d’enquête produit par Raphaël Létourneau au Laboratoire de recherche, qui avait répondu à un appel d’offres du Regroupement des organismes communautaire de la région de Québec. La projection sera suivie d’une table ronde à laquelle participeront notamment Marie-Hélène Deshaies, candidate au doctorat, et Andrée Fortin, professeure émérite de notre département. Le 7 décembre, Sylvie Lacombe ouvre aux étudiants des trois cycles en sociologie l’activité « profils de sociologues » qu’elle organise dans son cours d’introduction à la sociologie. Les étudiants auront l’occasion d’échanger sur l’apport d’une formation en sociologie avec sept diplômés qui ont fait un bout de chemin dans des directions différentes (voir la section conférences et événements). Ce Bulletin comprend aussi un article sur la diffusion exemplaire des résultats d’un autre laboratoire de recherche, deux portraits d’étudiantes à la maîtrise et trois annonces de soutenance de thèse.

À la suite de la grève étudiante et des coupures budgétaires du printemps dernier, une réunion générale d’information et de discussion avec le directeur et les professeurs avait été demandée par les associations étudiantes. Le projet de cette rencontre, reporté à l’automne d’un commun accord avec les associations, coïncidera finalement avec la reprise de leur grève engagée en appui aux journées de grève du front commun et du milieu communautaire. Cette réunion se tiendra le vendredi 6 novembre, de 13h30 à 15h30. En ouverture, j’y ferai comme promis un bilan de la situation du département et des mesures prises depuis juin pour composer avec un budget de fonctionnement réduit.

Les membres du Département de sociologie sont aussi invités à rencontrer les deux candidats au poste de doyen de la Faculté des sciences sociales : M. François Gélineau, directeur du Département de science politique, et M. Jean Vézina, directeur de l’École de psychologie. Les moments prévus pour les rencontres vous seront communiqués par courrier électronique. J’invite tous les membres du département à prendre connaissance des lettres de présentation, des plans d’action et des CV des candidats (disponibles sur le site de la faculté). Les deux candidats entendent poursuivre le développement de la faculté en misant sur la consultation et la collégialité, le respect et le renforcement des différentes disciplines, l’ouverture d’esprit aux idées nouvelles et le travail d’équipe, notamment entre les départements et les écoles. Vous pourrez interroger les candidats sur leurs projets et leur vision de l’avenir de la faculté à court et à moyen terme, ainsi que sur des questions qui concerneraient plus spécifiquement les étudiants, les professeurs, les chargés de cours ou les autres groupes d’employés. Notre faculté est la plus populeuse de l’Université Laval, ce qui constitue une richesse autant qu’un défi pour les discussions à venir sur nos orientations. J’y souhaite une participation significative des sociologues.

Rappelons, en terminant, que le prochain doyen sera nommé par le conseil d’administration, après une consultation des membres de la faculté, incluant un vote électronique entre le 9 et le 13 novembre, et la réception du rapport d’un comité de nomination formé de membres de la faculté et présidé par le recteur. Le comité soumet un choix de candidat au conseil qui se prononce sur cette recommandation (voir la procédure pour plus de détails). Je termine ce mot du directeur en remerciant le Doyen par intérim, Jacques Mathieu, de sa confiance, de sa collaboration à nos projets et de sa grande disponibilité depuis juin.