Nouvelles

Mot de la rentrée du directeur

14 septembre 2015

Le semestre d’automne 2015 commence avec d’heureuses nouvelles pour le Département de sociologie.

La première est que nos nouvelles inscriptions sont en croissance aux trois cycles d’étude par rapport à l’an dernier. Qui plus est, le nombre de nos étudiants à la maîtrise vient d’atteindre un niveau inégalé depuis le début des années 2000. Cela n’est pas sans agrandir les cercles de participants aux séminaires offerts en sociologie. Mes collègues y accueillent comme un beau problème le fait de composer avec une grande affluence aux rencontres qu’ils animent.

Par ailleurs, l’appel lancé le printemps dernier à nous référer les meilleurs candidates et candidats pour un poste de professeur en sociologie dans le domaine des études sur le genre a été bien entendu au Québec, dans le reste du Canada et à l’étranger. Le comité de sélection examine les dossiers de 48 candidates et candidats qui nous ont manifesté leur intérêt.

Une entrevue dans le Bulletin d'information vous présente Fabrice Fernandez, un nouveau professeur de sociologie bien content d’être arrivé à Québec (et nous pareillement!). Il offre cet automne un séminaire sur les problèmes sociaux (SOC-7155) et il enseignera l’hiver prochain la sociologie de la santé (SOC-2137) et les méthodes de la recherche empirique (SOC-1004) au premier cycle. Nous recevons cet automne comme professeur invité Alexis Martig, chercheur rattaché au CÉLAT. Celui-ci a accepté la responsabilité d’un séminaire très couru en sociologie du développement (SOC-7114). Soulignons aussi que Simon Langlois, nouvellement retraité depuis le début du mois, mais toujours bien actif en recherche, reste avec nous encore deux sessions pour donner le cours sur la société québécoise (SOC-1003) et en préparer une version à distance.

Le « pot de la rentrée » du 10 septembre fut bien apprécié de la soixantaine de personnes qui y étaient : une estimation de foule grossière, mais plausible en regard du compte des bouteilles de vin (!!). Ce grand rendez-vous décontracté tenu dans le hall de la Faculté était agrémenté d’un savoureux buffet préparé et servi avec le concours d’étudiants. Le « pot de la rentrée » est l’occasion d’accueillir les nouveaux étudiants des trois cycles, de revoir nos plus anciens et de faire connaître les professeurs et les autres enseignants, les directeurs des programmes, les responsables de nos revues et les représentants élus des associations étudiantes. J’annonce tout de suite qu’il y aura une nouvelle édition de ce rendez-vous en janvier.

D’ici là, nous traverserons la saison des demandes de subvention de recherche pour les professeurs et des demandes de bourses d’excellence pour les candidats à la maîtrise, au doctorat et au post-doctorat. La rubrique « Dates importantes » de ce Bulletin donne les dates et les liens vers la présentation de différents programmes de bourse d’excellence. Les bourses du CRSH et du FRQ-SC, en particulier, apportent des sommes consistantes pour avoir le loisir de se consacrer pleinement à ses études supérieures, outre l’honneur que cela représente d’être sélectionné parmi les meilleurs candidats du Canada et du Québec. Chaque année, des étudiants de notre département participent à ces concours et obtiennent quelques-unes de ces bourses. Ces concours s’adressent à nos meilleurs étudiants en troisième année du baccalauréat, au début ou à la fin de leur maîtrise, et au début ou à la fin du doctorat. Une part des points au classement est attribuée en regard du relevé de notes, mais la qualité et l’intérêt des projets de recherche présentés comptent également. L’appel est lancé aux volontaires admissibles et à ceux qui pourraient vouloir en savoir plus en prévision du moment où ils pourraient présenter leur candidature.

Devant négocier avec les compressions budgétaires imposées aux universités, nous voulons éviter que la rigueur administrative nuise au dynamisme de notre vie départementale et au renouvellement de l’intérêt pour la sociologie. Le Département de sociologie bénéficie déjà du soutien de donateurs réguliers contribuant à trois fonds dédiés à la recherche, à l’enseignement, à l’aide aux réalisations étudiantes et à la publication scientifique. Nous leur en sommes très reconnaissants.

D’ici la fin d’octobre, nos diplômés seront contactés par téléphone, par courriel ou par courrier, dans le cadre d’une grande campagne de sollicitation initiée par Simon Langlois. L’objectif de cette campagne est de recueillir 300 000 $ dans les trois fonds rattachés au département. Respectueux des situations et des moyens de donner de chacun, nous considérons que c’est la mise en commun de nos générosités qui fera la différence pour la sociologie. Financer la création d’une chaire de recherche en sociologie consacrée aux questions relatives à la langue est au nombre des projets proposés dans cette campagne. À court terme, nous souhaitons aussi offrir plus de bourses, d’activités et de soutien à la réussite des étudiants. Nous présentons en détail les vocations des trois fonds du Département dans la lettre de sollicitation qui sera envoyée.

Je termine ce mot en saluant le travail de Marianne Saint-Pierre, étudiante rédactrice du Bulletin d'information qui vous y présente de nouvelles chroniques, et en remerciant tous ceux qui ont accepté ses invitations à collaborer à l’élaboration de son contenu.

Bonne rentrée!

Dominique Morin