Terrain sociologique

Volume 1, Numéro 2 : Art et identité au Québec

Un constat : L’art exprime, mais façonne aussi les identités. Par exemple, Les Plouffe (1948) et Bonheur d’occasion (1945) transforment l’image que le Québec a de lui-même… les Québécois réalisent qu’ils sont arrivés en ville !

Nous présentons dans ce numéro une synthèse des travaux de la sociologue Andrée Fortin (Université Laval) portant sur la corrélation entre art et identité collective dans le 20e siècle québécois. Ce travail mobilise les concepts fondamentaux des études sociologiques sur la culture et l’identité. La thématique est traitée de manière chronologique (par décennie) et comprend une liste d’œuvres d’art significatifs marquant les enjeux identitaires de chaque période. Plusieurs de ces illustrations sont facilement accessibles sur Internet et peuvent servir de matériaux pour la réalisation de travaux étudiants d’analyse sociologique (voir la base de données ci-dessous).

D’après une étude d’Andrée Fortin : « Les régimes de  suicide au Québec, 1921-2004 », Recherches sociographiques, vol. 48, n° 3, 2007, p. 27-63
Document synthèse réalisé par Jean-François Tremblay, professeur de sociologie et de philosophie au Cégep